Une question ? 01 76 10 31 46
0
Nouveaux arrivages !
Plagron PK 13/14 1L
10.90 €
Sugar Royal 1L
56.28 €
Plagron Coco A+B 1L
15.90 €
CANNA Flush 1L
8.30 €
CANNA Flush 250ml
5.95 €
GO Bio Worm 1L
11.50 €
GO Bio Worm 500ml
7.90 €
Recherche par marques
Actualités
Cultiver votre jardin tout en respectant la nature   La terre nous nourrit, et la respecter est un objectif qui nous anime tous. De nombreuses g...
Faites confiance à notre Growshop pour votre culture d’intérieur ! Si vous êtes un jardinier en herbe, et que vous souhaitez vous plonger dans l...
Choisir sa chambre de cultureCompte tenu des multiples qualités que possède les chambres de culture Darkroom et Darkstreet, elles se classent parmi le...
 Les DARK STREET II sont doublées d’un tissu en mylar martelé (190D) réfléchissant à 95%, permettant d’augmenter l’intensité lumineu...
 LUMIERENaturelle / Artificielle  Elle permet à la plante de vivre. C'est sous son action que la plante fabrique les éléments nécessaires à sa croissa...
 Parce qu'elles sont ce qu'elles mangent...  Votre objectif est de garder vos plantes saines et productives au sein de leur environnement hydroponique...
 LES MICRO-JARDINS  Parce que vous n'avez pas besoin d'un grand espacepour que votre jardin d'intérieur vous donne de grosses récoltes  Il est vrai qu...
 Devenez fan d' Hydroplanète ! Votre site de vente en ligne de matériel de jardinage possède désormais une page sur le très populaire réseau social Fa...

LUMIERENaturelle / Artificielle

 

LUMIERE

Naturelle / Artificielle

 

 

Elle permet à la plante de vivre. C'est sous son action que la plante fabrique les éléments nécessaires à sa croissance, lors de la photosynthèse. Elle est donc indispensable à toute plante.

 

 

Afin d'essayer de restituer au mieux l'intensité lumineuse du milieu naturel de la plante, il est recommandé d'avoir chez soi un photomètre. Il permettra de repérer les zones d'une pièce proposant la luminosité la plus proche du milieu d'origine de chaque plante. A défaut, il faut savoir que dans une pièce, les endroits les moins éclairés sont les coins et les zones situées à l'opposé d'une fenêtre. Il ne faut pas confondre éclairage direct et ensoleillement ! En effet, des expositions très ensoleillées, où les rayons sont en contact avec les feuilles, risquent de provoquer des brûlures à la plante, il faut alors la protéger par un store ou un voilage.

 

Lorsque la luminosité d'une pièce n'est pas suffisante, il existe quelques moyens de l'augmenter. Concernant des pièces situées au nord, préférez des stores à lamelles claires à des voilages épais et sombres qui coupent trop la lumière. Les revêtements des murs de couleurs claires réfléchissent plus la lumière, et des jeux de miroirs permettront de refléter la lumière et de la faire pénétrer davantage dans la pièce. Enfin, dégagez les murs de chaque côté des fenêtres afin de ne pas couper la lumière entrante, les meubles situés dans ces zones absorbent la lumière.

 

 

Si la luminosité est trop faible, voire inexistante, il convient alors d'envisager une lumière artificielle. La lumière naturelle sera remplacée par des lampes appropriées. Il peut s'agir d'un éclairage d'appoint en complément de la source lumineuse naturelle, ou d'une totale substitution. Les lampes traditionnelles (à incandescence) ne conviennent pas car elles proposent un éclairage de trop mauvaise qualité. Les lampes fluorescentes ou à sodium sont les plus indiquées, pour une consommation électrique réduite. Des lampes esthétiques et pratiques permettent désormais d'allier besoins de la plante et décoration intérieure de la pièce.

 

 

Tout comme l'éclairage naturel, l'éclairage artificiel doit tenir compte des besoins de la plante : placé trop près il risque de la brûler, trop loin de l'étioler. En général, une distance d'environ 50cm du feuillage est recommandée. Toutefois, afin de s'adapter aux besoins lumineux de la plante, une souplesse dans la fixation de l'éclairage est souhaitée. Elle permettra d'autre part de remédier aux besoins de la plante en fonction de sa croissance et de l'envergure que prendra la plante en se développant. L'éclairage artificiel doit fonctionner pendant 12h à 14h pour les plantes décoratives, et durant 14h à 16h pour les plantes de floraison. Afin de respecter la plante, l'éclairage journalier doit être continu et du matin au soir, car elles ont acquis un rythme lors de leur croissance à l'état naturel ou sous serre qu'il est essentiel de conserver. En hiver, un éclairage d'appoint peut fonctionner 4h à 5h en fin de journée. Afin de s'assurer que la plante possède bien le temps d'éclairage nécessaire, un minuteur peut vite devenir indispensable.